Le moulin de Félines-Minervois

Culminant à 200 mètres d'altitude, la colline des Treize Vents est surmontée par le moulin de Félines-Minervois. Bâti en 1780 et rénové en 2000 par Bernard Garibal, charpentier à Lautrec (Tarn), il semble qu'il ait subit les affres des récentes intempéries. En effet, deux ailes sont cassées. Une est posée sur le corps du moulin tandis que l'autre est couchée à proximité.

 

A l'occasion du vingtième anniversaire du cru La Livinière, une "artiste" dont j'ai oublié le nom a été invité à créer une œuvre pour fêter cet événement. Elle représente des cordes couleur "vin" qui sortent d'une ouverture et descendent le long du moulin. Comme pour la cité de Carcassonne, je dois admettre que j'ai toujours du mal avec ce genre soit disant artistique. Je ne sais pas combien a coûté cette "exposition" (ni même si ça a coûté quelque chose d'ailleurs) mais si cela était le cas, je suis certain que cet argent aurait pu être bien mieux employé.

Evidemment, ceci n'est que mon avis et n'engage que moi.

En savoir plus...

Voir la galerie Paysages…

Les exifs

Focale : 55 mm

Ouverture : 1/13 s à f/8 iso 100

Moulin de Félines-Minervois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *